Claudine Touchemann

« Née à Amiens il y a 63 ans, je répétais toujours à ma mère que je n’irai pas à l’école. Alors que mon frère et ma sœur aînés y sont entrés à 4 ans, j’ai réussi à gagner une année et j’ai commencé l’école maternelle à 5 ans. Dès le premier jour, j’ai adoré et c’est pour cela que je ne l’ai jamais quittée.

J’aimais le calme et la rigueur pendant la classe. Pendant la récréation, nous pouvions jouer, crier, chanter comme nous le voulions. Mais quand elle se finissait, on se rangeait par deux, doigt sur la bouche. En une année de maternelle, j’ai appris à lire et à écrire à la plume.

Étant gauchère, on peut dire que j’étais défavorisée car l’encrier se trouvait à droite. J’avais toujours peur de faire des pâtés. Mais je n’en ai jamais fait. Je me rappelle qu’il y avait une pièce magnifique avec une maison de poupée où on pouvait aller chacune notre tour. Mais le jour où j’y ai été envoyée, je m’y suis endormie tellement j’étais émerveillée.

Je me souviens aussi qu’un jour au CP, je devais copier une phrase du tableau et que je l’ai copiée à l’envers, en « écriture miroir ». L’institutrice a crié et a appelé la directrice.

J’ai un bon souvenir des récréations, où un grand préau nous abritait quand il pleuvait. Nous faisions beaucoup de rondes et de comptines. Je buvais des petites bouteilles de lait offertes par le gouvernement, que les institutrices plaçaient d’abord sur le radiateur pour les tiédir.

La dernière semaine de classe avant les vacances, nous pouvions ramener nos poupées et leurs habits. Et le tout dernier jour, nous ramenions chiffon et pot de cire pour frotter et faire briller nos tables.

Après le CM2, j’ai été envoyée au lycée dans une grande cité scolaire mixte d’Amiens. Je me sentais un peu perdue au début. J’étais inscrite en latin dès mon année de 6e , j’ignorais totalement ce que c’était mais une fois encore, j’ai adoré. J’ai vite pris goût également aux rédactions puis dissertations.

À la fin du lycée, je me destinais à devenir professeur des écoles, mais finalement, je suis entrée à l’école normale pour être professeur d’anglais et de français. »

(DNA-LH du 03.05.2018)

Lien Permanent pour cet article : http://www.mairie-urmatt.fr/claudine-touchemann/