L’ambroisie cause bien des soucis à de nombreuses personnes qui redoutent la fin de l’été et et ses émissions de pollen particulièrement allergène. Chaque plant peut dégager plus d’un million de grains de pollen en nuages très denses. Dès que la plante fleurit en août, les symptômes apparaissent : les yeux qui pleurent, le nez qui coule, des maux de tête et une grande fatigue.

« En arrachant l’ambroisie, on est sûr de l’éliminer. Elle ne repousse pas. C’est une plante annuelle donc dès qu’on l’arrache, elle ne repoussera pas. Cela ne veut pas dire qu’il ne reste pas des graines dans le sol qui repartiront l’année d’après. Il faudra donc peut-être revenir l’année suivante pour refaire de l’arrachage mais au moins on est sûr que cette année, ces plantes ne fleuriront pas et n’enverront pas de pollen dans l’air » déclare une spécialiste de l’environnement.

Le Préfet de Région vient de prendre un arrêté rendant obligatoire l’élimination des plants d’ambroisie par des moyens non-chimiques, y compris sur les terrains privés. Cette destruction obligatoire concerne les trois variétés suivantes : ambroisie à feuilles d’armoise, ambroisie trifide et ambroisie à épis lisses.

Catégories : Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

94 − = 93