Imprimer ce Page

Le Safran de la Hasel

Une petite enseigne discrète au 5 rue du Gal de Gaulle à Urmatt : Safran de la Hasel. La première récolte fut réalisée en novembre 2015 par Fabien Stenger.
Début août, Fabien Stenger a planté près de 32 000 bulbes, chacun donnant en théorie deux ou trois fleurs. La récolte a débuté fin octobre. S’est alors ouverte pour lui (et ses proches, par moments) une très intense période d’activité. Car non seulement les crocus doivent être ramassés manuellement pour ne pas être abîmés, mais encore faut-il aussi rapidement les émonder sous peine qu’ils ne macèrent et ne perdent en qualité.
La production de safran nécessite que « le pistil perde 80 % de son poids. Pour ça, on peut soit le faire sécher au four pendant une heure à 40-50 °C, soit au tamis pendant près de 24 heures, selon la température ambiante ». Ainsi, à l’arrivée, « il faut environ 200 pistils pour faire un gramme ». On comprend dès lors que cette épice soit aussi prisée qu’onéreuse.

Lien Permanent pour cet article : http://www.mairie-urmatt.fr/economie/presentation-des-entreprises/le-safran-de-la-hasel/