Edito de décembre 2016

noel_humour

Chers Urmattois,

Nous voici déjà en décembre, et les fêtes de fin d’année ne sont plus très loin.

Pour le Nouvel An qui s’annonce, chacun adressera ses vœux aux êtres qui lui sont chers, à sa famille, à ses amis. Quant au Père Noël, nous savons bien qu’il ne peut plus passer chez tout le monde …

Des vœux, j’en ai également pour mes concitoyens, en espérant vraiment qu’ils puissent se réaliser !

Le premier serait de voir tous les usagers respecter les limitations de vitesse dans nos rues. Le second serait de voir tous les Urmattois respecter les règles de stationnement, en particulier aux abords des écoles et sur la place des Fêtes (devant le Stop par exemple). Finalement, il ne s’agit que de civisme. Un terme dont il n’est pas inutile de rappeler la définition : « Le civisme, du mot latin civis, désigne le respect du citoyen pour la collectivité dans laquelle il vit, et de ses conventions, dont notamment sa loi. Le civisme implique donc la connaissance de ses droits comme de ses devoirs vis-à-vis de la société ».

Bien que nous ne vivions pas au pays des Bisounours, je sais que chacun d’entre nous souhaite « bien-vivre » à Urmatt, et qu’il est prêt à y apporter sa contribution.

Ce qui m’amène à évoquer les problèmes de circulation dans notre village. Nous avions déjà, il y a quelques mois, échangé au sujet de la rue de Molsheim, et de la vitesse excessive constatée trop fréquemment par les riverains. Une réunion publique avait alors été organisée pour en débattre et rechercher les mesures à mettre en œuvre.

Depuis, une autre réunion publique a été proposée aux usagers de la rue de l’Eglise à la suite de plaintes récurentes concernant principalement son premier segment, entre la rue du Gal de Gaulle et l’intersection avec les rues des Jardins et de la Schlitte. Ici aussi des mesures ont été suggérées, qui seront testées, afin d’améliorer la situation.

Un mot sur les travaux réalisés au cours de ce deuxième semestre. Les écoles ont bénéficié de travaux de peinture et de mise en conformité pour l’adaptabilité aux handicaps. De plus, la quarantaine de fenêtres de la façade nord du bâtiment scolaire ont été remplacées. L’offre loisirs et sports s’étoffe régulièrement. Le parcours santé familial est maintenant opérationnel, ainsi que la piste de jeu de boules, qui est complétée par des bancs et une table de picnic. Le citypark a retrouvé des couleurs et le skatepark fait l’objet d’une réflexion afin de le rendre attractif. Enfin, à l’horizon 2017/2018, une zone fitness de plein-air est envisagée. Toujours côté sports, les courts de tennis ont été dotés d’un système d’arrosage automatique.

Aux ateliers municipaux, l’ancien tracteur Zetor, à bout de souffle, a été remplacé par un modèle Proxima Pro 810, équipé d’une lame et d’un chargeur frontal.

Les travaux d’entretien de voirie (réparations et pontage des fissures) ont été complétés par une remise en état de la rue de la Schlitte. Le petit pont sur la Bruche utilisé par les promeneurs a été sécurisé, et l’église subit un traitement de durcissement et protection de ses façades en grès. Enfin, le cimetière est doté de cavurnes, et bientôt d’un ossuaire et d’un jardin du Souvenir.

Je ne peux conclure ce chapitre sans souligner les très nombreuses réalisations de nos deux équipes techniques communales : réparations multiples, travaux de peinture, serrurerie, béton, plâtrerie, entretien des chemins et fossés, nettoyages, espaces verts, etc …

Des décisions importantes concernant l’aménagement du centre du village nous attendent dès le début de l’année 2017. En effet, la démolition de la maison de la rue de Molsheim libérera de l’espace. Le bâtiment de l’agence du Crédit Mutuel sera disponible vers la fin 2017, et la municipalité devra se prononcer sur son éventuel achat. Enfin, il nous faudra bien un jour décider de l’avenir de la villa Saint Joseph ! Voici donc une conjonction d’opportunités qui vont influer fortement sur le futur du centre d’Urmatt.

D’autres enjeux sont importants et nécessitent des prises de décision pour les années à venir. Une collectivité ne peut être gérée au fil des jours. Une vue à moyen terme doit servir de guide aux actions municipales.

C’est ainsi que nous devons étudier la réfection totale d’une partie de la rue de Molsheim, les aménagements des abords de la gare, la recherche d’une meilleure ressource en eau potable, de nouveaux locaux pour la halte-garderie, la voirie et l’éclairage de la rue du Chêne, l’aménagement d’une cuisine, de vestiaires et douches au hall des sports, ceci pour l’essentiel.

La gestion d’une collectivité comme la nôtre est à la fois passionante et parsemée de difficultés. Passionante parce qu’elle prépare le cadre de vie des années futures, et difficile car les contraintes budgétaires imposent des choix …

La traditionnelle cérémonie des Voeux, à laquelle vous étiez traditionnellement invités, n’aura pas lieu en ce prochain début d’année 2017. Mais la Municipalité aura le plaisir de vous accueillir au cours du premier trimestre pour faire un bilan de son activité et présenter les grandes lignes du prochain budget communal.

En attendant cette nouvelle année qui bien entendu sera meilleure, je vous souhaite de très belles fêtes. Et j’espère que, comme moi, vous croyez toujours au Père Noël !

Alain Grisé

Lien Permanent pour cet article : http://www.mairie-urmatt.fr/edito-de-decembre-2016/