(29.01.2019) Depuis de nombreuses années, la commune a traité une convention avec la société COLTHAB, spécialisée depuis 1996 dans la collecte des vêtements usagés, des chaussures et des chiffons.

Ce marché est important, et beaucoup d’opérateurs agissent sous couvert de but social. Qu’en est-il ?

La plupart du temps, les textiles collectés sont revendus en gros, à des prix pouvant atteindre 400 € la tonne pour des produits triés. Ces vêtements partent en général vers le Sénégal, le Burkina Faso et Madagascar (45 %). Le reste est transformé, 20% en chiffons industriels, et 20% sont destinés à devenir de l’isolant pour le bâtiment. En définitive, seuls quelques % sont distribués à des associations caritatives.

Et si la société COLTHAB basée à Weyersheim s’inscrit dans ce cycle économique, elle fait des efforts pour être véritablement sociale. L’entreprise de tri certifiée obtient des résultats supérieurs à la moyenne nationale, puisque 62% des textiles sont réutilisés, pour 16% en chiffons, 14% recyclés en fils rompus et seulement 8% sont éliminés.

De plus l’entreprise a fait don de 860 000 € à la Croix-Rouge et aux Restos du Coeur, tout en payant 588 000 € aux communes et partenaires pour la location des emplacements des 1000 conteneurs destinés à la collecte implantés en Alsace.

Articles collectés : Tous les vêtements, le linge de maison et les chaussures.

Nota : L’association Urmattoise Alsace Partage Solidarité, collecte également les mêmes articles dans un but totalement caritatif. (se rapprocher de Serge Biecher)

Catégories : Vie pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

54 − = 44