L’ambroisie à feuilles d’armoise est une espèce invasive posant d’importantes problématiques sanitaires, environnementales et agricoles, de par son potentiel allergisant et invasif. 6 à 12% de la population y serait sensible. En effet, son pollen est très allergisant et provoque une rhinite allergique, de la conjonctivite et peut conduire à des complications comme l’asthme et de l’eczéma…

Apparue en France en 1863 dans des semences de trèfles, l’ambroisie à feuille d’armoise – Ambrosia artemisiifolia – est une plante  originaire d’Amérique du Nord. Colonisant rapidement tous les milieux, elle est aujourd’hui un véritable enjeu de santé publique et fait partie des espèces exotiques envahissantes, dont l’invasion s’étend d’année en année sur l’ensemble de la métropole.

Comment la reconnaître ?

L’ambroisie à feuilles d’armoise Ambrosia artemisiifolia, est une plante exotique envahissante en France appartenant à la famille des Astéracées.
Cette herbacée possède des feuilles profondément découpées et sont colorées du même vert sur les deux faces (inférieure et supérieure) de la feuille. La tige est velue et rougeâtre. Les fleurs mâles sont regroupées en long épis. Ce sont elles qui libèrent le pollen à maturité.
Chaque plant d’ambroisie peut disperser jusqu’à 3 000 graines.

Voir la fiche technique de l’Agence Régionale de Santé

Catégories : Santé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

96 − = 88