Dans le but de protéger la qualité de l’eau de la nappe phréatique, l’Agence de l’Eau Rhin Meuse et la Région encouragent les collectivités à diminuer, voire supprimer, l’utilisation de pesticides dans le traitement des voiries et des espaces verts.

La commune d’Urmatt se préoccupe aussi de son environnement et de son cadre de vie. Pour mieux préserver l’eau et protéger les agents communaux en charge de l’entretien de la commune, ainsi que les habitants, il convient d’adapter les pratiques de désherbage aux caractéristiques du terrain, car on n’entretient pas de la même manière les caniveaux et un massif fleuri.

Aussi, la commune d’Urmatt a décidé de mettre en place un plan de désherbage communal en partenariat avec la FREDON Alsace, autour de la thématique de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires et de la mise en place de techniques alternatives pour les aider à mieux gérer les espaces verts.

Ces conseils se traduisent par la mise en place d’un plan de gestion articulé en cinq points :

  • Audit des pratiques phytosanitaires.
  • Inventaire précis des zones entretenues chimiquement.
  • Définition des objectifs d’entretien.
  • Classement des surfaces traitées en fonction du risque de transfert des pesticides vers les eaux, et des propositions d’entretien adaptées au risque de pollution en tenant compte des objectifs fixés.
  • Suivi annuel permettant d’évaluer et de réajuster si nécessaire les objectifs.

Le plan et la charte de désherbage des espaces communaux ont été validés par le Conseil Municipal d’Urmatt.

Catégories : Environnement

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 13 = 14