L’absence de pluies augmente la sensibilité des forêts aux incendies. Neuf feux de forêt sur dix sont d’origine humaine, et pourraient être évités en adoptant les bons réflexes.

Il est interdit :

  • d’allumer tout type de feux dans les massifs forestiers, les boisements et les plantations ainsi qu’à moins de 200 m de ces formations végétales.
  • de fumer dans les massifs ou sur les voies qui les traversent ;
  • d’effectuer des lâchers de lanternes volantes

Les propriétaires de forêts doivent également débarrasser en cours d’exploitation, et au plus tard en fin d’exploitation, les chemins forestiers pour permettre la irculation des véhicules de lutte contre les incendies.

Il est recommandé dans toutes les forêts de :

  • reporter les travaux de broyage des végétaux
  • limiter la pénétration des véhicules motorisés en forêt et respecter les barrières fermées
  • observer de manière générale la plus grande prudence et une vigilance accrue.

Si vous êtes témoin d’un départ de feu :

  • prévenez rapidement les sapeurs-pompiers en localisant : position GPS, numéro de parcelle, moyens d’accès …
  • essayez d’éteindre un feu naissant avec de la terre, du sable ou de l’eau
  • ne sortez pas de la voiture si vous êtes surpris par un front de flammes
  • à pied, recherchez un écran de protection : rocher, butte de terre, mur, …

Toutes les informations et les bons réflexes :

https://www.ecologie.gouv.fr/feux-foret-et-vegetation