Un arrêté préfectoral de mars 2018 précise que les agents du SLM67 (Syndicat mixte de Lutte contre les Moustiques) peuvent pénétrer avec leurs matériels dans les propriétés publiques ou privées, même habitées, après que les propriétaires, locataires ou occupants à quel que titre que ce soit aient été avisés à temps, pour y entreprendre les actions de prospections et de traitements, et les travaux et contrôles nécessaires prévus par l’arrêté préfectoral du 11 mai 2017 relatif aux modalités de mise en œuvre du plan national anti-dissémination du chikungunya et de la dengue.

 Le portail d’information sur le moustique tigre nous informe :

Le moustique tigre ( Aedes Albopictus) est reconnaissable à ses rayures noires et blanches sur tout le corps ainsi que sur les pattes. Sa taille est généralement inférieure à celle du moustique commun. Ses ailes sont complètement noires et sans tache. Son allure est pataude et il est facile à écraser en vol. Il apprécie généralement de voler autour des chevilles.
Dans la plupart des cas, sa piqure est bénigne, bien que ce moustique puisse être vecteur de diverses maladies comme la dengue, le chikungunya ou le zika. Pour transmettre ces virus, il doit au préalable avoir piqué une personne infectée.
Le moustique tigre établit le plus souvent ses quartiers chez des particuliers, dans de petites réserves d’eaux stagnantes. Une fois installé dans votre jardin, il est très difficile de l’en déloger.
Le moustique tigre apprécie particulièrement l’environnement humain et colonise surtout les environnements urbains et péri-urbains. Dans ces environnements, le moustique tigre utilise toutes sortes de récipients et réservoirs artificiels d’eau (vases, pots, sous-pots, jouets d’enfants, bidons, gouttières, toits plats mal drainés,… ) pour y déposer ses larves. Il s’agit généralement de toutes petites réserves d’eau stagnante.

Pour lutter efficacement contre le moustique tigre, il est nécessaire de procéder selon plusieurs axes. Il n’y a pas UNE solution miracle, mais c’est la combinaison de plusieurs actions ou dispositifs qui vous permettra de profiter à nouveau de votre jardin aux heures où il attaque (matin et fin d’après-midi généralement).

Pour vous protéger, la mesure la plus importante à prendre est d’éliminer de votre entourage toute source d’eau stagnante. Privilégiez également le port de vêtements longs, amples et clairs (le moustique-tigre et attiré par le noir).

En rouge, les zones dans lesquelles le moustique tigre est installé et actif

Catégories : Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 39 = 43