Depuis quelques temps, certains manifestent pour défendre leurs libertés : liberté de disposer de son corps (je ne veux pas être vacciné), liberté d’aller au spectacle ou même au restaurant sans pass sanitaire (je ne veux pas être contrôlé) … En même temps, on constate que d’autres s’attribuent de nombreux “droits” : de jeter leurs masques dans la rue, jeter également leurs mégots, de cracher, de ne pas ramasser les crottes de leur chien, de stationner sur les trottoirs, de ne pas nettoyer devant chez soi, de déposer n’importe quoi devant les conteneurs (il y en a 10, et la déchèterie n’est pas très loin !) etc … La liste est longue, on pourrait y ajouter ceux qui brûlent leurs déchets verts, ceux qui débroussaillent le dimanche matin, ceux qui font la fête la moitié de la nuit, ceux qui …

La liberté de chacun s’arrête là où commence celle des autres. C’est l’un des fondements de la vie en société. Ce sont toutes ces incivilités, qui non seulement pourrissent la vie mais coûtent cher à la collectivité !

Bon barbecue puisque le soleil revient parfois, mais sans enfumer les voisins !

Catégories : Environnement

Aller au contenu principal