Le stade des incivilités est dépassé. Il s’agit maintenant de malveillance, de volonté de casser. Qui sont les coupables ? Nous aimerions bien le savoir … Des Urmattois, ou des groupes de jeunes des villages proches, tel qu’il semblerait ? Naturellement, les clôtures démolies et le panneaux d’information cassé (et même une poubelle ! ) seront réparés. Mais le total depuis le printemps commence à chiffrer. Il n’y aura pas de photo publiée, car cela reviendrait à récompenser les exploits de ces malfaisants en leur faisant de la publicité.

Une réflexion doit être engagée, il est impossible de subir. Urmatt était jusque récemment une commune paisible. Nous devons retrouver cette tranquillité.

Catégories : Action municipale

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26 − 23 =

Aller au contenu principal