Vendredi 24 juin, la bibliothèque municipale d’Urmatt, « Le Point Virgule » accueillait quatre auteurs régionaux pour une séance de dédicace de leurs derniers ouvrages. De gauche à droite : Nicole Huber, Nathalie Barré, Claudine Touchemann et Bahdgé.

Samedi 10 novembre 1956, la pluie bat, le vent siffle. Sur les hauteurs de Grangeville, au lieu-dit Chaudron de la Sorcière, quelque chose d’inhabituel est en train de se produire : depuis le milieu de l’après-midi, Josepha va mal. Ses entrailles se déchirent. « Si tu t’étais pas goinfrée avec la cochonaille comme une gorette, t’aurais pas mal au ventre » lui assène Richard, son mari … Ses quatre enfants s’inquiètent : Tu vas pas mourir, hein, dis m’man ?  Non, elle ne va pas mourir ! Elle va faire pire ! Elle va donner naissance à son cinquième enfant, Léon, celui dont Richard ne veut pas et qu’il rejette. Celui dont Josepha nie avoir été enceinte …

Dans un monde médiéval dominé par la peur des sorcières, un jeune maréchal-ferrant se découvre lié à un puissant grimoire …

Commence alors une quête qui le mènera jusqu’à la mystérieuse cité d’Iviry. Guidé par un troll à la loyauté sans faille, Audrick traversera un monde peuplé de nixes, de hexes et de créatures étranges prêtes à tout pour posséder le précieux manuscrit.

Son pouvoir ? Seuls les mages semblent le connaître … et encore.

Quand la lecture aura tourné sa dernière page, quand elle aura été remplacée par les écrans, qu’adviendra-t-il de notre vie ?

La dictature pourra s’installer, à travers les communications écoutées, enregistrées, à travers les caméras de surveillance et les machines qui prendront le contrôle des humains. Dans cette fiction, l’État a créé l’Ecole Nouvelle où la lecture n’est plus enseignée. Plan savamment orchestré pour abêtir des générations d’enfants , car un peuple ignorant se manipule plus facilement. Mais des racines peuvent repousser. Une poignée d’humains, bousculés et maltraités par la dictature tentera de combattre la machine dans cet Ultime Duel.

Nous sommes le lundi 15 juin. La bille des Récollets a disparu. C’est une réelle catastrophe historique qui oblige le maire de la ville à porter plainte à la gendarmerie de Saverne. La gendarme Mélo, nouvellement promue à la brigade, est chargée de l’enquête. Trouvera-t-elle l’auteur ou les auteurs de ce méfait ?

Telle est la question qui circule sur toutes les lèvres des habitants de cette jolie bourgade alsacienne.

Catégories : Bibliothèque