Loin de penser que la crise sanitaire allait bouleverser la planète, un groupe de footballeurs d’Urmatt s’est rendu à Lomé au Togo début février. Pour une préparation on ne peut plus originale avant la reprise de la compétition, qui s’est transformée en action humanitaire.

« Tout a démarré lors de la soirée moules-frites en octobre 2019, organisée par Alsace Partage Solidarité dont Serge Biecher est le président. Nous (Ndlr : les super vétérans) avons évoqué l’idée de faire une mise au vert avant la reprise du championnat, Léon (dit Tino) Capo-Chichi nous a proposé de la faire au Togo. On n’a pas hésité une seconde », se rappelle Michel Voinson, le secrétaire du SC Urmatt qui, comme tous ses coéquipiers, a gardé un souvenir inoubliable de ce périple en Afrique de l’Ouest.

Membre assidu du club bruchois et Urmattois d’adoption, Tino Capo-Chichi a alors parlé de l’association Afehodyvin (*) qu’il soutient dans son pays d’origine. Et les choses se sont rapidement mises en place. Les baroudeurs alsaciens ont collecté 300 kg de matériel, essentiellement composé de vêtements et fournitures scolaires. « Nous avons voulu ajouter cette composante à notre voyage, histoire d’apporter un peu de bonheur à quelques habitants de ce pays africain », complète Michel Voinson. Sensibilisés par l’initiative de leurs « aînés footballeurs », les clubs de l’Entente (Urmatt et Haslach) ont fait un don numéraire de 500 € dans le cadre du tournoi « Futsal » organisé tous les ans par l’ASBH (AS Bruche-Hasel) au profit d’une action solidaire.

L’arrivée au Togo, le 31 janvier dernier, a été saluée comme il se doit par la famille d’accueil de Tino qui a logé le groupe bas-rhinois jusqu’au 6 février. « Nous avons eu la chance de partager leur vie toute une semaine dans les moments les plus simples : la vie de famille, les courses, aller à l’église, se promener et boire un verre à la plage, etc. La famille a eu l’opportunité de visiter un peu de pays avec nous (Togoville et la traversée du lac en pirogue, Kpalime et ses fameuses cascades) ; choses qu’elle ne pouvait faire jusque-là en raison de moyens insuffisants », précise le dirigeant urmattois.

Une visite à l’association Afehodyvin était évidemment au programme et ce ne sont pas moins de 200 personnes, président en tête, qui ont réservé un chaleureux accueil aux « supers vétérans alsaciens ». « Ils nous avaient préparé une fête incroyable avec de la musique, des chants, des danses, etc. Après quelques discours et la remise du matériel à l’association, dont deux jeux de maillots, une rencontre de foot amicale a agrémenté ce moment fort en émotions, dans une ambiance festive dont les Africains ont le secret.

(Extrait de l’article des DNA-JMH-27.04.2020)

Catégories : Associations

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 77 = 84

Aller au contenu principal