La turbine alimentant le transmetteur du réservoir

Depuis de nombreuses années, les municipalités d’Urmatt ont cherché à sécuriser l’alimentation en eau potable de la commune. En effet, il est arrivé qu’il soit nécessaire de limiter la consommation en eau potable, en particulier aux périodes d’étiage. De nouvelles sources ont été recherchées, sans succès. Depuis, nous avons sollicité nos voisins de Lutzelhouse mieux pourvus, et qui ont accepté qu’une interconnexion soit réalisée entre les deux villages.

L’interconnexion

Elle sera réalisée pendant la deuxième quinzaine de juin, depuis le Sperl jusque la rue des Lossen, où elle est reliée au réseau existant. Un système de vannes automatiques en assurera la commande, avec compteur télétransmission des données. Par ailleurs, cette interconnexion qui ne sera utilisée qu’en cas de besoin, sera vidée journellement dans le réseau d’Urmatt, afin d’éviter une stagnation de l’eau dans la tuyauterie. La conduite en PEHD est posée dans une fine tranchée, à une profondeur de près d’un mètre, réalisée à la trancheuse.

Equipement du réservoir d’eau potable

Le réservoir d’eau potable d’Urmatt, d’une capacité de 400 m3, est situé à quelques kilomètres en forêt. Une télétransmission des données de surveillance des débits d’entrée des sources, et de sortie vers le réseau de distribution est nécessaire. Toutefois se posait le problème de l’alimentation électrique du transmetteur. Le problème est maintenant résolu par l’installation d’une turbine spéciale qui fournira l’énergie nécessaire.

Catégories : Travaux

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 4

Aller au contenu principal