Directrice du Centre européen du résistant déporté de Natzweiler-Struthof jusqu’en 2019, Frédérique Neau-Dufour a reçu, à Brognard, dans le Doubs, les insignes d’officier de l’ordre national du Mérite des mains du résistant Pierre Rolinet, un des derniers déportés de ce camp de concentration encore en vie. Directrice de 2011 à 2019 du Centre européen du résistant déporté de Natzweiler-Struthof, seul camp de concentration et d’extermination sur le sol français actuel, Frédérique Neau-Dufour a été décorée dans la petite commune de Brognard dans le pays de Montbéliard.

Même avec de nouvelles fonctions, Frédérique Eau-Dufour n’a pas oublié le Natzweiler-Struthof car l’an prochain, elle publiera un roman qui aura pour centre le camp. 

Elle poursuit par ailleurs ses travaux de recherche afin de connaître ceux qui y ont été enfermés en 1945, au début de l’Épuration. Une tâche essentielle, comme elle l’a finement rappelé : à l’heure où des candidats aux élections tordent les faits historiques à leur gré, l’exactitude et les témoignages sont plus que jamais indispensables.

(D’après DNA-Sophie DOUGNAC – 29 nov. 2021)

Catégories : Les Gens

Aller au contenu principal